Philippe Forest (FR)

Né en 1962, vit à Paris. (2011)

Werke (Auswahl)

Le siècle des nuages.
Éditions Gallimard, 2010

Le roman infanticide : Dostoievski, Faulkner, Camus : Essai sur la littérature et le deuil.
Editions Cécile Defaut , 2010

2011

Le siècle des nuages

Éditions Gallimard, 2010

C’est à travers le rêve d’Icare que Philippe Forest raconte le vingtième siècle. Entre récit épique et délicatesse intimiste, le roman entremêle l’histoire de l’aviation et l’histoire du père de l’auteur, qui apprit à voler dès les années 1930, puis fut pilote d’Air France. L’aéronautique est décrite ici comme une utopie devenue réalité, pour le meilleur et pour le pire. «Le Siècle des nuages» est le cinquième roman de Philippe Forest, qui est aussi essayiste, et un grand connaisseur du Japon et de sa littérature.

Aus: Philippe Forest. Le siècle des nuages. Éditions Gallimard, 2010

Ils descendaient depuis l'azur, laissant vers le bas grossir la forme de leur fuselage, traçant doucement leur trait au travers des nuages. Le vrombissement des quatre moteurs, juchés sur le sommet des ailes, enflait, vibrant dans le vide, résonnant jusqu'à terre. Leur ventre touchait enfin la surface de l'eau projetant à droite et à gauche un panache puissant qui retombait en écume, bousculant tout avec des remous épais qui dérangeaient les barques amarrées et remontaient haut sur le bord des berges.
C'était l'été sans doute. Les vacances étaient déjà commencées. Il avait allongé son vélo dans l'herbe toute brûlée par la chaleur du soleil. Peut-être attendait-il couché sur le sol ou bien se tenait-il, assis sur un ponton, les jambes se balançant au dessus du courant très lent. A perte de vue, le grand ciel bleu du beau temps recouvrait la surface sans fin du monde. Il regardait descendre vers lui le signe en forme de croix de la carlingue et des ailes. Lorsque l'avion heurtait l'eau, le choc le ralentissait net.


Lesung: Philippe Forest, 04.06.2011, SLT

Sa, 04.06.11, 16:00

Lecture
Landhaus, Seminarraum
Moderation: Marion Graf