Muriel Pic

Muriel Pic, née en 1974, vit à Zurich et est écrivaine et chargée de cours à l’Université de Berne. Auteure de plusieurs essais sur Henri Michaux, Pierre-Jean Jouve et W.G. Sebald, elle a aussi traduit Walter Benjamin, dont « Lettres sur la littérature » avec Lukas Bärfuss. Ses recherches tout comme son travail littéraire sont fondés sur les archives. (2018)

Werke (Auswahl)

En regardant le sang des bêtes.
Éditions Trente-trois morceaux, 2017

Politique de la mélancolie — À propos de W. G. Sebald.
Les Presses du Réel, 2016

Élégies documentaires.
Éditions Macula, 2016

Mescaline 55.
Claire Paulhan, 2014

Les désordres de la bibliothèque.
Filigranes, 2010

W. G. Sebald. L'image papillon.
Les Presses du Réel, 2009

Übersetzungen (Auswahl)

Walter Benjamin. Lettres sur la littérature.
Übersetzt von Muriel Pic.
Editions Zoé, 2016

2018

En regardant le sang des bêtes

Éditions Trente-trois morceaux, 2017

« En regardant le sang des bêtes » prend pour point de départ le visionnage d’un documentaire de Georges Franju (1949) montrant la mort des animaux dans les abattoirs parisiens. En cent fragments autobiographiques et réflexifs, Muriel Pic confronte son regard sur les animaux à celui du cinéaste, à l’enfant qu’elle fut, mais aussi à plusieurs écrivains en proie à leur condition vacillante d’animaux pensants. Dans un délicat dialogue entre récit personnel et choix d’archives.

Aus: Muriel Pic. En regardant le sang des bêtes. Éditions Trente-trois morceaux, 2017

Des abattoirs, il n’a jamais été question à la maison et, aujourd’hui encore, ils sont oubliés. Pourtant, en regardant le court-métrage de Franju, je retrouve quelque chose de mon enfance, je localise une méditation et une violence qui m’appartiennent, je devine dans les images en noir et blanc ce premier souvenir d’enfance, celui qui justement nous fait sortir de l’état d’enfance, je devine le moment où j’ai compris la mort des bêtes, la nôtre – la sienne.


Le parti pris des animaux: Muriel Pic, Jean-Christophe Bailly et David Collin, 12.05.2018, SLT
Lesung: Muriel Pic und David Collin, 11.05.2018, SLT

Fr, 11.05.18, 12:30

Brève lecture
Aussenbühne Landhausquai

Fr, 11.05.18, 16:00

Lecture
Landhaus, Säulenhalle
Moderation: David Collin

Sa, 12.05.18, 10:00

Atelier de textes
Skriptor prose
Mit: Julien Bouissoux, Julie Gilbert, Caroline Bourrit, Jérôme Richer
Landhaus, Seminarraum
Moderation: Marina Skalova

Sa, 12.05.18, 15:00

Discussion
Le parti pris des animaux
Stadttheater, Studio Arici
Moderation: David Collin
2016

Lettres sur la littérature

Editions Zoé, 2016

Aus: Walter Benjamin. Lettres sur la littérature. Übersetzt von Muriel Pic. Editions Zoé, 2016

La classe dominante, qui ne dissimule plus ses positions sur le marché, les a en effet consolidées d’une manière tellement évidente que la critique ne peut plus guère s’en émanciper. Dans cette situation, elle n’a plus d’autre solution que de recourir à la forme polémique.


Aus: Walter Benjamin. Brief aus Paris von Walter Benjamin .

Die Befestigung der herrschenden Klasse in unverkleideten Marktpositionen hat so grosse Fortschritte gemacht, dass sie sich jeder Kritik aufnötigt. Deren Form wird damit zur polemischen.


So, 08.05.16, 14:00

Traducteurs transparents
Landhaus, Gemeinderatssaal
fr/de