Brève lecture

Daniel Sangsue

Vendredi, 12:30
31 mai 2019

 

Journal d’un amateur de fantômes

Editions La Baconnière, 2018

Ancien professeur de littérature, directeur de la collection « Langages » à la Baconnière, Daniel Sangsue, est romancier à ses heures. Une autre de ses passions est de collectionner les fantômes, ou plutôt les récits, les traces, les allusions aux revenants réels ou imaginaires. Dans « Journal d’un amateur de fantômes », il met en scène avec beaucoup d’humour ces apparitions quotidiennes du fantomatique qu’il débusque à tout moment.

De: Daniel Sangsue. Journal d’un amateur de fantômes. Editions La Baconnière, 2018

25 janvier
Lu un article sur le ghosting : se faire ghoster, c’est se faire larguer du jour au lendemain sans explication par quelqu’un qui dès lors ne répond plus aux courriels ni aux SMS et ne donne plus signe de vie. Avanie liée aux réseaux sociaux : le ghosteur, rencontré en ligne, s’est montré tendre amant, amoureux fervent, il a sorti le grand jeu, promis l’amour pérenne… et disparu aussi sec.
Mais ghoster me semble une expression abusive, car le propre du ghost n’est pas de disparaître, mais d’apparaître.


Autres œuvres parues: Daniel Sangsue. Vampires, fantômes et apparitions. Nouveaux essais de pneumatologie littéraire. Éditions Hermann, 2018 / Daniel Sangsue. Le Doubs au fil des textes. Du XIXe siècle à aujourd'hui. Essai et anthologie. Alphil, 2015

 

Au milieu de la ville, la scène extérieure du Landhausquai propose des lectures de dix minutes en plein air par les autrices et auteurs invités.

Daniel Sangsue, né en 1955 à Porrentruy. Il est professeur émérite de l’Université de Neuchâtel. Spécialiste de la littérature française, il a publié de nombreux essais critiques. Il est également romancier sous le pseudonyme d’Ernest Mignatte. Il vit à Neuchâtel.

www.unine.ch/ilf/home/enseignants--collaborateurs/sangsue-daniel.html

Archive