Marina Skalova

Marina Skalova, née en 1988 à Moscou. Après des études de philosophie entre Paris et Berlin, elle étudie à la Haute École des Arts de Berne, où elle est diplômée du Master CAP. Lauréate du Prix de la Vocation en Poésie 2016, elle est auteure, traductrice et dramaturge. Elle écrit entre les langues et les genres littéraires.
(2018)

marinaskalova.net

Oeuvres (Selection)

Exploration du flux.
Edition du Seuil, 2018

Amarres.
Editions L’Âge d’Homme, 2017

Atemnot (Souffle court).
Cheyne, 2016

Pays sans paroles.
L'Arche, 2015

Traductions (Selection)

Change l’état physique de ton chagrin.
Übersetzt von Marina Skalova.
L'Arche éditeure, 2016

Exploration du flux

Edition du Seuil, 2018

Bref pamphlet, qui est aussi poème et recherche dans les territoires mouvants de l’écriture, «Exploration du flux» questionne les flux d’actualité dans lesquels disparaissent les destins individuels. Dans un temps où la politique d’asile arrête les migrants aux frontières de la forteresse Europe et quand les mots perdent pied, à quoi se raccrocher ?

De: Marina Skalova. Exploration du flux. Edition du Seuil, 2018

Notre corps, il est déjà assez peuplé, il est traversé par des intestins qui sont presque aussi longs que le tunnel qui mène de Calais à l’Angleterre, notre corps, il n’a pas besoin de la misère des autres, il a déjà assez de manques qui le font souffrir, des manques de fer et des manques de zinc, des manques de minéraux et des manques d’amour, il n’a pas besoin de la guerre des autres, il a déjà des globules rouges et des globules blancs, qui se bousculent à l’inté¬rieur comme l’armée blanche et l’armée rouge du temps de la révolution russe.


Lesung: Marina Skalova und David Collin, 11.05.2018, SLT

Ve, 11-05-18, 11:30

Brève lecture
Aussenbühne Landhausquai

Sa, 12-05-18, 10:00

Atelier de textes
Avec: Julien Bouissoux, Julie Gilbert, Muriel Pic, Caroline Bourrit, Jérôme Richer
Landhaus, Seminarraum

Sa, 12-05-18, 18:00

Lecture
Stadttheater, Studio Arici
Modération: David Collin

Change l’état physique de ton chagrin

L'Arche éditeure, 2016

De: Change l’état physique de ton chagrin. Übersetzt von Marina Skalova. L'Arche éditeure, 2016

Il n’y a rien de plus répugnant que les gens qui brandissent sans cesse leur accessoires techniques hautement élaborés pour se battre contre la fugacité, lutter contre la fugacité, ils veulent l’éradiquer la fugacité et du coup ils ne regardent même plus, là où ils pourraient regarder, ils enferment tout dans des formes à sens réduit, dans des écrans, l’enferment et le gardent pour que ça reste petit, ce qui a été, ce qu’ils n’ont pas su voir, ils le gardent dedans, car de toute façon on ne peut plus l’en sortir


De: Ändere den Aggregatzustand deiner Trauer. Henschel Schauspiel, 2014

Es gibt nichts Widerlicheres, als Menschen, die mit ihren technisch hochgradigen Utensilien ständig gegen die Vergänglichkeit ankämpfen, angehen, die wollen sie ausmerzen, die Vergänglichkeit und dabei schauen sie selber gar nicht mehr hin, dort, wo sie hinschauen könnten, sperren alles in die sinnreduzierte Form in einen Bildschirm ein, sperren es weg und halten es klein, was gewesen ist, was sie ohnehin nicht gesehen haben, halten es drinnen, denn rausholen kann man es nicht mehr


Jubiläumsveranstaltung mit Göri Klainguti, Katja Brunner, Antoinette Rychner, Andrea Fazioli, Marina Skalova, Matteo Ferrari und Ruth Gantert, 07.05.2016, SLT

Sa, 07-05-16, 14:00

Werkstattgespräch
Avec: Michael Fehr, Meral Kureyshi, Rolf Niederhauser, Ruth Schweikert, Rebecca Gisler, Manuel Naef, Carlo Spiller
Landhaus, Seminarraum
Modération: Donat Blum

Sa, 07-05-16, 16:00

Jubiläumsveranstaltung
Avec: Andrea Fazioli, Göri Klainguti, Antoinette Rychner, Katja Brunner, Matteo Ferrari
Landhaus, Säulenhalle
Modération: Ruth Gantert

Di, 08-05-16, 16:00

Gläserner Übersetzer
Landhaus, Gemeinderatssaal
de/ru