Julien Burri

Né à Lausanne en 1980, journaliste, critique littéraire, écrivain, poète et auteur dramatique. A été distingué par le Prix de littérature de la Fondation Vaudoise pour la Culture en 2011 pour son roman «Beau à vomir», Campiche, 2011. (2015)

www.julienburri.ch

Oeuvres (Selection)

Muscles & La Maison.
Bernard Campiche Editeur, 2014

Ice & Cream.
art & fiction, 2014

Beau à vomir.
Bernard Campiche Editeur, 2011

Poupée.
Bernard Campiche Editeur, 2009

La Punition.
Editions Caractères, 1997

2015

Muscles & La Maison

Bernard Campiche Editeur, 2014

«Muscles», suivi de «La Maison», est un double récit présenté tête-bêche. «Muscles», un roman, raconte la vie d’un homme obsédé par son corps au point de mélanger le plaisir et la souffrance, la recherche du désir et celle des apparences, et de tout perdre. «La Maison» donne à voir, par petits morceaux et par éclats de miroir ternis, la fin d’une histoire d’amour à travers une maison vide, peuplée seulement de souvenirs, d’oiseaux et de fantômes.

De: Julien Burri. Muscles & La Maison. Bernard Campiche Editeur, 2014

Puis, lorsque Amélie approche les mains de tes aisselles, le rire devient gourd et éméché – gloussements de grande fille niaise. Ton souffle se perd, tes muscles se crispent, hilarité de baleine. Amélie a envie de pouffer, elle aussi – ses mains maladroites chatouillent tes flancs, descendent maladroitement sur ton ventre – débit plus grave – elle pense aux voisins qui entendent ce ricanement d’attraction de fête foraine, de train fantôme.

Présentation du livre: Histoire de la littérature en Suisse romande, 15.05.2015, JLS

Ve, 15.05.15, 13:00

Présentation du livre
«Histoire de la littérature en Suisse romande»
Landhaus, Säulenhalle
Modération: Nicolas Couchepin

Ve, 15.05.15, 19:30

Brève lecture
Aussenbühne Klosterplatz

Sa, 16.05.15, 11:00

Salon de poésie
Stadttheater, Studio Arici
Modération: Geneviève Bridel
1999

texte inédit

Editions Caractères, 1997

De: Julien Burri. La Punition. Editions Caractères, 1997

l y a tout juste une semaine...
Le jour vient à pas de loup, petit à petit,
Me guettant de loin, s’arrêtant derrière les
rochers.
Comme aujourd’hui
Mais je fais semblant de dormir.

Il trébuche,
Je l’entends écraser les branches sèches,
Buter contre les troncs,

Il reste très discret
Avance de manière régulière, tout
doucement.

Il va bondir, il se prépare

Mais ses habitants le trahissent
Bruissement d’ailes, d’antennes

Au dernier moment
Je lui glisse entre les doigts.


Sa, 15.05.99, 11:00

Lecture
Landhaus, Säulenhalle
Modération: Markus Hediger