AbSTRAL compost

AbSTRAL compost, né en 1983 à Neuchâtel. Poète sonore, bidouilleur, aussi à l’aise sur la scène de la poésie contemporaine que dans des formations plus underground allant du métal au rap, il publie textes et musiques. (2020)

Oeuvres (Selection)

Bruits et babillardes.
Pas vraiment, 2020

Poèmes sonores 2005-2018 (publication sonore).
Labels Zer Cheun & Vernacular, 2019

Corpusculairmetrique.
Label Insubordinations, 2013

Syllabes nomades.
Métis Presses, 2010

2020

Bruits et babillardes

Pas vraiment, 2020

Les 42e Journées Littéraires de Soleure ont eu lieu en ligne.

AbSTRAL compost jongle avec les mots et puise dans tous les lexiques, s’approprie la langue française, faisant fi du langage normé. Avec son approche bruitiste jouant des discordances entre sens et son, mais aussi grâce à son phrasé complexe, il percute l’auditoire. Donnant une large place à l’improvisation, il mêle diffusion de sa voix enregistrée et prise de parole en direct. Sa performance se tisse de textes impulsifs, de rencontres de lettres et d’alphabets, sur un prononcé irrésistible.

De: AbSTRAL compost. Bruits et babillardes. Pas vraiment, 2020

SOLEIL PUISSANT SOLEIL

le sang de tous les arbres se cramponne
le vent léger n’est plus
il vole et valse dans les cadences des flammes
dérive se déhanche se délivre des pastilles blanches
où vestibule mur faible accroche son manteau de crânes
de peur d’être brûlé par l’aube ou croqué vif dans l’âme
soleil puissant soleil
aveugle la nuit d’étranges visions
le corps soif d’autres corps
la soif corps d’autres soifs


Je, 14.05. – Lu, 08.06.20

Logbuch
Poème pour l'oreille
literatur-online.ch/Logbuch
Modération: Odile Cornuz

Ve, 15.05. – Lu, 08.06.20

Logbuch
Des branches et
literatur-online.ch/Logbuch