39ème Journées littéraires de Soleure

La capacité à déceler et saisir les transformations de la société, visibles et invisibles, compte parmi les plus belles vertus des autrices et auteurs. Ils explorent les minces fissures du tissu social ou rendent compte des effets de la guerre, de la fuite et de l’exclusion sur les êtres humains. Ils cherchent à comprendre et retenir ce qu’ils perçoivent – mais, avant tout, ils veulent créer un récit et, ainsi, une atmosphère sensible. Comment les autrices et auteurs y parviennent-ils aujourd’hui ? Face aux horreurs de la guerre et aux slogans nationalistes ?

La littérature possède cette étonnante force qui lui permet de développer des récits, des analyses et des représentations sans être contrainte de trouver des réponses hâtives ou conciliantes. C’est précisément pourquoi elle est à même de dégager des perspectives capables de nous ouvrir les yeux et le coeur. Des perspectives qui nous aident à répondre aux questions : « Qui sommes-nous ? » et « Qui voulons-nous être ? ». C’est ce dont il devrait être abondamment question pendant les Journées littéraires de Soleure cette année.

« Qui suis-je ? » contient un aspect extrêmement intime. « Lanz » par exemple, le premier roman de Flurin Jecker, raconte comment un jeune homme cherche ses repères dans le monde. Les livres, à caractère autobiographique, de Urs Faes, Franceso Micieli et Kathy Zarnegin empruntent une voie similaire, tout comme le petit cosmos familial de Julia Weber, dans lequel une mère et ses deux enfants se demandent quotidiennement : « Qui suis-je et pourquoi ? ». Francesca Sanna, Olga Grjasnowa, Franzobel ou Ilija Trojanow – pour n’en mentionner que quelquesuns – posent de telles questions avec, au second plan, l’actuelle crise des migrants, qu’ils abordent de façon toute personnelle.

Les Journées littéraires de Soleure présentent cette année environ 70 écrivain-e-s qui veulent vous stimuler, cher public, par ces questions et bien d’autres encore. Soyez, toutes et tous, présents, lorsque nos invité-e-s présenteront leurs récentes parutions dans les quatre langues nationales ainsi qu’en espagnol, bulgare et anglais. Soyez des nôtres lorsqu’ils échangeront et débattront de thèmes, aussi urgents qu’actuels, sur la politique, la société, les médias et la culture. Il y aura des lectures à voix haute, des traductions en direct, des discussions, des performances sur scène, joutes verbales et improvisations sur images, et le soir, au bar, des repas à partager ainsi qu’une piste où danser.

Au nom de l’ensemble des autrices et auteurs de Suisse et de l’étranger, nous vous invitons chaleureusement à venir écouter et réfléchir, à discuter et à passer, joyeusement, du temps ensemble.

Avez-vous des questions ? Ou des souhaits ? Nous y répondrons avec plaisir durant ces 39es Journées littéraires de Soleure.

Les Journées Littéraires de Soleure